#009900

Mandrin, les campagnes:

Six campagnes, en dix huit mois (début Janvier 1754 à mi mai 1755), sont là pour nous compter les périples de Mandrin dans le sud-est et le centre de la France ainsi qu’en Suisse, pays d’approvisionnement des denrées « Hors Taxe ». Pendant ces campagnes, Mandrin et ses hommes vont s’adonner à la contrebande et à bon nombre d’humiliations contre la Ferme Générale. Il se fera d’ailleurs dénommer « Capitaine Général des Contrebandiers ». Finalement, Mandrin est capturé suite à dénonciation en Savoie en 1755 au château de Rochefort (en Novalaise) où il avait trouvé repos après sa 6ème campagne. Le Duché de Savoie n’étant pas français à l’époque, ce ne fut possible que par une incursion de troupes françaises déguisées en territoire étranger. Si Mandrin devait connaître rapidement une fin tragique à Valence, Il n’en est pas de même de la légende qui elle ne faisait que s’amplifier pour perdurer jusqu’à notre époque où elle encore bien vivante…
© Cartalba 2014-2018
logo Cartalba
Savoie - montagne du Colombier en hiver
décor site cartalba
Bienvenue sur le site CARTALBA..... Ajoutez-moi à la liste de vos Vendeurs favoris et revenez régulièrement..... Merci de votre confiance........ N° Siret de la boutique: 519 184 386 00026
Logo Paypal du site Cartalba
Mandrin,  capitaine des contrebandiers(3/6)
Isère
Bande défilante du site Cartalba
Bouton "Aller à la page suivante" CPA 73 - carte postale ancienne Savoie - Château de Rochefort
CPA Château de Rochefort
Bouton "Aller à la page précédente"
France
Thèmes

Mandrin, les campagnes:

Six campagnes, en dix huit mois (début Janvier 1754 à mi mai 1755), sont là pour nous compter les périples de Mandrin dans le sud-est et le centre de la France ainsi qu’en Suisse, pays d’approvisionnement des denrées « Hors Taxe ». Pendant ces campagnes, Mandrin et ses hommes vont s’adonner à la contrebande et à bon nombre d’humiliations contre la Ferme Générale. Il se fera d’ailleurs dénommer « Capitaine Général des Contrebandiers ». Finalement, Mandrin est capturé suite à dénonciation en Savoie en 1755 au château de Rochefort (en Novalaise) où il avait trouvé repos après sa 6ème campagne. Le Duché de Savoie n’étant pas français à l’époque, ce ne fut possible que par une incursion de troupes françaises déguisées en territoire étranger. Si Mandrin devait connaître rapidement une fin tragique à Valence, Il n’en est pas de même de la légende qui elle ne faisait que s’amplifier pour perdurer jusqu’à notre époque où elle encore bien vivante…
© Cartalba 2014-2018
logo Cartalba
Logo Paypal du site Cartalba
Bouton "Aller à la page suivante" CPA 73 - carte postale ancienne Savoie - Château de Rochefort
Château de Rochefort
Bouton "Aller à la page précédente"
France
Thème